Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

dette-de-la-france.JPGCette taxation, qui s'élèvera à 6,75% en dessous du seuil de 100 000 euros et à 9,9 % au dessus, rapportera 5, 5 milliards d'euros à Nicosie. Dernière minute : les dépôts de moins de 20 000 euros seront exonérés. Si on appliquait une telle taxe en France, combien cela rapporterait-il ?

 

Avec cette taxe, on impose la richesse là où habituellement on se contente d'imposer les revenus du patrimoine. L'ISF qui est également un impôt sur la richesse a un rendement très faible, de l'ordre de 4,3 milliards d'euros en 2011. La taxe foncière qu'on peut aussi considérer comme un impôt sur la fortune (le patrimoine immobilier) rapportait, en 2008, 70 millions par jour.

 

En 2011 la dette s'est élevée à 1 717 milliards d'euros.  Qu'est-ce que la dette ? L'ensemble des engagements financiers, sous forme d'emprunts, pris par l'Etat, les collectivités territoriales et les organismes publics. Pourquoi ces emprunts ? Parce que les dépenses sont supérieures aux recettes. 

 

L'Etat n'emprunte pas pour le plaisir mais pour payer ses fonctionnaires et régler ses dépenses, au premier rang desquelles les dépenses sociales. Pour conserver son rôle de "redistributeur" l'Etat doit donc emprunter et chacun, finalement, s'en accommode : qui accepterait, du jour au lendemain, de renoncer à ses allocations logement, chômage, familiales, à ses prestations sociales (sécu), à sa pension de retraite ? Ou d'avoir à payer les pompiers venus éteindre l'incendie de son habitation ou l'école publique  où ses enfants sont scolarisés ?

 

Comme le dit Schumpeter, plus une société voit son bien-être économique progresser, les acquis sociaux se renforcer, moins les gens sont en mesure de supporter l'insécurité du système. Ils demandent donc davantage de protection.

 

Il existe donc d'importants transferts financiers des caisses de l'Etat vers les comptes en banque des citoyens. Même si, dans le même temps ceux-ci s'endettent également pour consommer ou acquérir un bien. Mais si les Français s'endettent, ils épargnent aussi. Ils épargnent même davantage que leurs voisins. Le patrimoine bancaire des Français avoisine les mille milliards d'euros ! 

 

Peut-être le temps est-il venu pour les Français de rendre à l'Etat ce qu'il leur a donné ?

Imaginons l'instauration d'une taxe à 5% : 1000 000 000 000 x 5% = 50 000 000 000. Cette taxe rapporterait 50 milliards d'euros. A 10% on double la mise. C'est plus que l'impôt sur le revenu.

 

La richesse des ménages, elle, atteint 10 000 milliards d'euros (financiers, immobiliers et professionnels, bijoux, œuvres d'art, etc.) ! Largement de quoi effacer la dette...

Est-ce que, par hasard,  moi le libéral, je serais en train de me rallier aux thèses du Front de gauche ? Je n'ai pas parlé des "riches" mais seulement de "richesse". Il va de soi qu'il s'agit bien, pourtant, de mettre les riches (et les classes moyennes) à contribution. La France compte 2,2 millions d'individus millionnaires en dollars... Les lois sur la transmission du patrimoine interdisent aux riches, contrairement à ce qui se passe aux USA, de faire don de leur fortune à l'Etat ou à des organisations caritatives. Puisqu'il est devenu hasardeux de tabler sur un hypothétique retour de la croissance, il faut donc, tout en s'efforçant de dépenser moins et mieux, en passer par l'impôt, quitte à alourdir encore la fameuse "pression fiscale".  Il en va de l'avenir de nos enfants, de nos petits enfants et de nos retraites...

Tag(s) : #Propaganda

Partager cet article

Repost 0