Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Heureusement, entre les 2 tours, les choses s'éclaircissent. Terminée, la pléthore de candidats du 1er tour. Pour preuve les images qui suivent :

 

Legislatives-2e-tour-1.jpg

 

  Legislatives-2e-tour-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Legislatives-2e-tour-3.jpg

 

 

 

                                  Législatives 2è tour 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand "ménage" a été effectué au premier tour et il ne reste plus que 2, voire 3 candidats par circonscription.

 

Là, c'est de l'affichage libre et non sauvage. On voit tout de suite la différence...

 

Dans ces élections une chose me gène : pourquoi des ministres doivent-ils être candidats ? Ministre, ce n'est pas un boulot à plein temps ? Ils font facilement des journées de 10 heures. Dans ces conditions comment assumer en même temps des fonctions de député, être présent dans sa circonscription, au parlement et...au ministère ?

 

On parle un peu moins ces temps-ci du non-cumul des mandats, le sujet n'en est pas moins d'actualité.

 

On peut penser qu'un ministre se doit d'avoir un ancrage local. On a longtemps fait le reproche à un Dominique de Villepin de ne jamais avoir été élu. Il est impératif de recueillir l'onction populaire.

 

Dans le même temps on est choqué par le fait qu'un shérif, un juge, un district attorney soient, aux Etats-Unis, des élus.

 

Bien sûr la Gauche n'a rien inventé. On me dit qu'en fait, tout à fait officiellement, c'est le suppléant qui exercera le mandat de député.

 

Dans ce cas il y a quand même un peu tromperie sur la marchandise...

 

Et pourquoi le premier ministre devrait-il être le chef de la majorité ? N'a-t-il pas une politique à mettre en œuvre, au lieu de tenir meeting ici ou là avec Martine Aubry ?

 

Autre sujet : la multiplication des listes folkloriques qui, du coup, s'expriment tous les soirs après le 20h dans le cadre de la campagne officielle (du coup la météo c'est vachement tard) : le parti pirate (pas le moins intéressant d'ailleurs et il est bien implanté dans certains pays), le Trèfle (une liste écolo dissidente), le Mouvement écologiste indépendant (avec l'indécrottable Antoine Waechter), etc, etc...

 

Liberté et diversité d'expression ? L'effet sur l'émiettement de l'électorat est quasi nul, ces formations ne rencontrant pas beaucoup de succès électoral.

 

L'intérêt et l'enjeu pour elles ? L'argent. Si vous obtenez 1% ou plus des suffrages, votre financement (public) est assuré pour les 5 ans à venir. Il n'y a pas nécessairement d'enrichissement personnel.

 

Certaines de ces formations vont, grâce à cette manne, pouvoir présenter des listes aux scrutins à venir...

 

Dernier point : est-ce qu'on n'aurait pas pu organiser les 2 élections, présidentielle et législatives, en même temps ? Un peu plus difficile à organiser mais gain de temps et d'argent.

 

Il fût un temps, avant Jospin, où l'agenda était inversé : législatives puis présidentielle...

 

Souvenez-vous ce que disait De Gaulle - question : qu'est-ce qu'un député ? Réponse : un godillot. Et n'oubliez pas d'aller voter !

Tag(s) : #Propaganda

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :