Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ8P_NSTd4QcXjhWi7vzmDuFSXT4m1vduWMuJCP1xcoAAF8heVNOwIl fallait bien qu'un jour je lise Douglas Kennedy.

J'étais tout de même curieux de savoir à quoi pouvait ressembler un roman de cet auteur à succès. Cela ne veut pas dire que je n'avais aucun à-priori. J'avais tendance à penser que, comme d'autres, il avait du trouver un "truc", une recette, qu'il déclinait de livre en livre.

 

A sa décharge, si on on peut dire, avant de publier des romans à suspense, il a été l'auteur de récits de voyage dont Au pays de Dieu que j'ai aussi dans ma PAL....

 

Avec Rien ne va plus nous avons affaire au millésime 2002 de "l'oeuvre" désormais prolifique (pas tant que ça en fait mais il a encore du temps devant lui) de Douglas Kennedy.

 

Le roman commence par une conversation téléphonique entre David, écrivain-scénariste de son état, et son agente Alison Ellroy. Ellroy ? Est-ce une manière de rendre hommage à ce géant du polar américain, James Ellroy ?...Après dix ans de poisse continuelle, elle lui annonce que son pilote Vous êtes à vendre ! a été acheté par la chaîne cablée la plus classieuse du petit écran...

En relisant ce dialogue pour ce compte-rendu, j'ai repensé à une scène équivalente dans le Diable et Daniel Silverman de Theodore Roszak...c'était plus réussi chez Roszak...

 

De quoi s'agit-il ? Avec ce qui précède on aura compris que c'est le récit d'une ascension...et bien sûr plus dur sera la chute...mais lorsqu'on est au fond on ne peut que remonter...etc...

 

On apprend certaines choses sur le monde de la télé, Hollywood et Los Angeles "la capitale mondiale des langues fourchues et des arnaqueurs", la lecture n'est pas désagréable mais les situations sont un peu outrées et certains personnages pas très crédibles...surtout le livre suit un shéma qui laisse peu de place à l'improvisation.

 

J'ai voulu voir à quoi ressemblait un livre de Douglas Kennedy, c'est chose faite. Je n'ai pas envie de m'étendre davantage.

Un jour je lirais peut-être Au pays de Dieu...

Un peu court comme compte-rendu mais à ceux qui veulent lirent un "thriller" sur les malheurs et les mésaventures d'un écrivain, je conseillerais plutôt Le Diable et Daniel Silverman de Theodore Roszak ( Le Diable et Daniel Silverman - Theodore Roszak ).

Tag(s) : #Journal de lecture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :