Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://3.bp.blogspot.com/_ikldFkZDINU/S8NdcX0wnwI/AAAAAAAAC8A/CHshF2BqtMU/s1600/querelle.jpgIl aurait eu 100 ans cette année. Jeanne moreau et Etienne daho lui rendent hommage à travers un CD enregistré à deux voix Le condamné à mort. Il s'agit , je l'apprends à l'occasion, de la première oeuvre publiée de...Jean genet, poète et "voyou", homosexuel, engagé aux côtés des Blacks panthers puis de la cause palestinienne.

 

J'ai voulu moi aussi lui rendre hommage à ma manière, même si en réalité Genet n'appartient pas vraiment au Pantheon de mes auteurs préférés.

 

J'ai retrouvé l'autre jour dans ma bibliothèque sa pièce Les bonnes que m'avait confié il y a longtemps le metteur en scène Daniel trubert qui à l'époque m'avait proposé de jouer Hamlet...je crois que je lui plaisais !

 

Finalement la pièce s'est faite sans moi et a été jouée à la Cité universitaire. L'acteur qui incarnait Hamlet était plus petit que moi mais bien plus doué...

 

En fait c'est un double hommage que je voulais rendre, à Genet d'abord (un hommage un peu hypocrite comme on l'a vu), à Fassbinder ensuite qui a adapté au cinéma Querelle (de Brest) le seul livre de Genet que j'ai vraiment lu.

 

Mais l'ai-je vraiment lu ? Je ne le retrouve ni dans ma liste de livres lus ni dans ma bibliothèque.

 

J'ai donc entrepris il y a quelques jours de revoir le film de Fassbinder dont je conservais un excellent souvenir. Et comme un fait exprès Jeanne Moreau est justement au générique de même que Franco nero, que j'ai redécouvert il y a peu dans Confession d'un commissaire de police à un procureur de la république de Damiano damiani (entre parenthèses ce film n'est pas répertorié sur Allo-ciné).

 

 

Je me faisais donc une joie de revoir ce grand acteur italien mais aussi bien sûr  l'inoubliable Brad davis, l'acteur de Midnight express.

 

Eh bien, des années après l'avoir vu pour la première fois, je dois dire que je n'ai pas accroché du tout.

 

J'ai tenu jusqu'à la célèbre et sulfureuse scène entre Querelle (Brad davis) et Nono (Gunther kaufmann), le tenancier et mari de Jeanne Moreau, après que Querelle ait perdu aux dés : s'il gagnait il avait droit aux faveurs de madame, s'il perdait il s'offrait à Monsieur...

 

L'un des plus grands décors de plateaux jamais réalisés, une théâtralité affichée et assumée, un casting relevé et le soin apporté aux couleurs ne suffisent pas à donner une consistance à cette histoire de marins à terre qui me fait forcément penser à R97 les hommes à terre, la bande dessinée qui relate la vie de jeune marin de l'acteur et écrivain Bernard Giraudeau, à voir absolument dans Gouttes d'eau sur pierres plates le film cruel de François Ozon qui adaptait au cinéma une pièce d'un certain...Rainer Werner Fassbinder.   

Tag(s) : #Cinéma & DVD

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :