Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


J'avais pratiquement attendu la disparition, dans sa centième année, du
célèbre ethnologue Claude Levi-Strauss pour enfin lire son ouvrage le plus connu Tristes Tropiques, que je m'étonne d'ailleurs de ne pas avoir chroniqué ici...

Vérification faite, c'est le dernier livre dont j'ai parlé dans mon Journal de Lecture, avant de créer ce blog !



08/10/2008 TRISTES TROPIQUES

 

Après un démarrage un peu ardu la lecture

de Tristes Tropiques de Claude Lévi-Strauss

s'est révélée à la fois enrichissante et agréable.

Ce n'est pas pour rien qu'il est membre de

l'académie française.



CLS nous fait partager comme aucun autre la

vie des sociétés indigènes du Brésil, en même

temps que les doutes et les interrogations de

"l'ethnographe".



Il sait décrire l'exploitation dont est victime telle communauté indienne (on est en Inde

et non en Amazonie !) "jetée(s) en pâture au marché mondial" et entièrement occupée à la

fabrication de boutons de nacre destinés à l'Occident.


Ailleurs il montre que l'invention et l'usage de l'écriture ne sont pas  aussi cruciaux qu'il y

parait et ne suffisent pas toujours à "distinguer la barbarie de la civilisation".


Par contre, en Occident,  le développement de l'instruction obligatoire au cours du 19ème

siècle"va de pair avec l'extension du service militaire et la prolétarisation" et permet "le

renforcement du contrôle des citoyens par le pouvoir". "Il faut que tous sachent lire pour

que ce dernier puisse dire : nul n'est censé ignorer la loi".

 

C'est tout. Soit je me suis arrêté en chemin, soit une partie de mon journa a disparu.

Je ne dis pas grand chose de ce que CLS dit des Indiens mais c'est aussi l'intérêt du livre

que de faire de nombreux allers-retours mentaux entre Occident et Amazonie.


CLS voit le verre à moitié vide en évoquant le développement de l'instruction comme

renforcement du contrôle des citoyens par le pouvoir" mais pas sa contrepartie :

la possibilité d'accéder plus largement à la Culture et les bienfaits qui seront ensuite

généreusement dispensés par l'Etat-Providence.

 

Le 20ème anniversaire de la Chute du Mur de Berlin a donné lieu à la diffusion de

nombreux films et documentaires...que je n'ai pas vu, sinon en zappant !

 

Je ne crois pas que l'excellent film La Vie des Autres ait été rediffusé.

 

Il faut se souvenir que le mur était surtout destiné à empêcher la fuite des cerveaux et

la fuite tout court, les Allemands de l'Est ne manifestant alors

curieusement pas spontanément un amour immodéré pour le Communisme...


En revanche j'ai noté les titres de deux livres prometteurs sur le sujet :

La Chute du Mur de Guez et Gonin chez Fayard et une somme de

de Frederick Taylor Le Mur de Berlin.

 


Tag(s) : #Journal de lecture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :