Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

mensonges.jpgAttention, spoilers : Un agent de la CIA, Roger Ferris, organise un faux attentat contre une base américaine en Irak ( ou en Jordanie ?) afin de piéger le chef d’une cellule d’Al Qaida, responsable d’attentats sanglants à Londres et en Hollande.

 

Pour parvenir à ses fins il s’associe aux services secrets jordaniens malgré les réticences de son chef de poste à Washington.

 

C’est très bien fait mais une fois évacué le plaisir procuré par le spectacle, un sentiment de lassitude envahit le spectateur, qui tient probablement aux nombreux films déjà réalisés, et donc déjà vus,  sur des sujets similaires, y compris dorénavant dans le cinéma français : Syriana avec George Clooney, Secret Défense avec Gérard Lanvin, Un cœur Invaincu avec Angelina Jolie, etc

 

Russel Crowe, métamorphosé en rond-de-cuir, est pourtant assez réjouissant avec son coté tête-à-claques, cependant que Leonardo Di Caprio semble arriver directement du tournage de Blood Diamond

 

Malgré ça, comprenne qui pourra, j’ai tout de même envie de voir Détention Secrète…et aussi le tout récent Green Zone qui relève lui davantage du film de guerre…

 

Moins puissant que La Chute du Faucon Noir (également tourné au Maroc) ou American Gangters (avec aussi Russel Crowe), malgré des effets visuels réussis utilisant des images satellites, et une manière de filmer façon documentaire, Mensonges d’Etat aurait peut-être gagné à être réaliser par un Paul Greengrass (Vol 93, Green Zone), un Steven Soderbergh (Traffic), voire un Brian De Palma (Redacted)…

 

Tag(s) : #Cinéma & DVD

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :