Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/70/47/37/19134209.jpgLe cinéma d'auteur n'occupe pas une place très importante ici. Pourtant j'aime le cinéma d'auteur, et même le cinéma d'auteur français, c'est dire !

Par exemple j'ai beaucoup aimé récemment Le Roi de l'évasion d'Alain Guiraudie. L'acceuil critique de ce film a d'ailleurs été excellent.

 

Il faut dire qu'il s'agit d'une comédie, une rareté apparemment chez Guiraudie, dont je n'avais rien vu jusqu'à présent, même si son film ne respecte ni les canons de la comédie à la française ni ceux de la comédie hollywoodienne.

 

Dans le sud-ouest , à l'approche de la quarantaine un représentant en matériel agricole homosexuel désireux de changer de vie s'éprend d'une adolescente qu'il a secouru.

 

Curly (Hafisa Herzi, lumineuse), elle, étouffe dans le giron familial.

 

Très vite  ce couple improbable doit fuir les parents de la jeune fille mais aussi la police. On court beaucoup dans ce film loufoque où l'on a parfois le sentiment que tous les hommes, sans exception, "en sont".

 

On fornique aussi beaucoup et pas seulement à cause d'une mystérieuse racine aphrodisiaque.

Ce n'est pas pour rien qu'on a pu dire que Le Roi de l'évasion était un hymne à la sensualité.

 

Curly (Hafisa Herzi, lumineuse) ne se pose pas de questions : elle est amoureuse et veut faire sa vie avec Armand (Ludovic Berthillot). Mais est-ce vraiment ce qu'il veut ?

 

On rit et on sourit beaucoup en regardant ce film très bien filmé et photographié  qui devrait aussi plaire aux cyclistes et qui se déguste comme un bon plat.  

Tag(s) : #Cinéma & DVD

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :