Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.espace-actu.com/wp-content/uploads/2008/10/bourse.jpgC'est par la presse (Le Monde du 6/7 décembre) qu'on a appris récemment la bonne nouvelle : L'hypothécaire ressuscite.

Un « RMBS » a été lancé. Autrement dit des « titres adossés à des crédits hypothécaires résidentiels ».

Cela ne vous rappelle rien ? Mais si voyons : la crise financière dite des « subprimes ».

A l'époque la titrisation reposait sur des crédits hypothécaires accordés à des familles américaines démunies.

Lorsqu'elles n'ont plus pu rembourser, les titres en question se sont transformés en « obligations pourries » et cela a débouché sur une crise financière comme on en avait pas connu depuis longtemps.

Les banques ont été les premières sur le banc des accusés mais il faut savoir que c'est l'État américain (du temps de Clinton ? Sans doute, puisque les Junks Bonds « obligations à haut rendement et à haut risque » sont nées aux Etat-Unis dans les années 80), dans un louable souci de justice sociale, qui les avaient « poussés » à accorder ces prêts à des personnes insolvables.     

Passé de mode, le « Residential Mortgage-Backed Security » est donc de retour mais cette fois rien à craindre : à la base il s'agit de 900 millions d'euros de prêts hypothécaires néeerlandais.

Du solide ! Rien à voir avec les prêts accordés à des « américains pauvres » que l'on a expulsé du jour au lendemain lorsqu'ils n'ont plus pu payer. Il faut dire que les prêts à taux variables avaient (ont ?) encore la côte de l'autre coté de l'atlantique.

Et là-bas ça ne rigole pas : pas de trêve hivernale, ni de longues procédures, et c'est le shérif lui-même qui vient vous « aider » à débarrasser le plancher...

C'est donc reparti comme en 40, les banquiers n'ont apparemment rien appris...
Mais tant que ça marche ! Après tout, tout le monde s'en était mis "plein les fouilles" le temps que ça a duré.

Dubaï ce n'est pas vraiment méchant, parait-il, seulement 90 milliards de dettes...

La crise financière est peut-être terminée (merci aux gouvernements et aux banques centrales qui ont injecté des masses de liquidités) et tant pis pour la crise qui affecte maintenant l'économie «réelle» avec son cortège de licenciements, etc.

Après le krach de 29 ( Wall Street, dans les coulisses du krach de 1929),on avait pris soin de séparer les activités des banques d'affaires et des banques de crédit.

Ne faudrait-il pas faire la même chose aujourd'hui ?.

Tag(s) : #Propaganda

Partager cet article

Repost 0