Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.frankselby.com/files/gimgs/10_2008rriioott11x185in.jpg

Dans le cadre du projet gutenberg, un autre artiste proposait de minuscules saynètes, en n&b bien sûr, curieusement troublantes alors même qu'il était presque impossible de distinguer précisément quoi que ce soit.

Malheureusement il est encore plus galère de trouver des images de Marcel...Gähler avec Google.

Enfin il y en a mais pas celles de l'expo, assez différentes. Dommage. Raison de plus pour y aller...

Un petit dernier pour la route, signé Franck Selby (inutile de régler votre écran).

 

http://www.paris-art.com/img_news/createur/g_Polaris12Casey01.jpg

 

 

Galerie Polaris on peut voir les dessins et  sculptures de John Casey.

 

Mais j'ai préféré les artistes présentés par une galerie invitée, la galerie Réjane Louin de Locquirec en Bretagne.

 

Comme par un fait exprès l'ensemble s'intitule Autour du dessin, ce qui pourrait laisser à penser, dans la continuité du projet gutenbeg, que le dessin fait un come-back dans l'art contemporain.

 

Si c'est le cas, le résultat, placé ici sous le signe de l'abstraction, est plutôt réjouissant :

 

 

  http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSEaZaB6dA9ZI4D_eFqVov5cBJ-Pnc8MfPwyH8vnDzN8nN750Uc 

 

 

 

 

C'est signé Maëlle Labusière et, oui, on peut considérer qu'on a déjà vu ça en peinture, il y a dejà bien longtemps, mais cette "relecture" possède une qualité de fraîcheur, de...douceur qui, à travers des formats modestes, la rend très attachante.

 

 

 

 

 

 

 

http://www.ouest-france.fr/infoLocale/annonce/2011/0218/2068389/2068389_0_px_225_.jpg 

L'oeuvre reproduite ci-contre, signée Claude Briand-Picard, ne fait pas partie de celles retenues dans l'expo...

Je n'ai pas pu les trouver sur la Toile. Tant pis, j'aime et c'est dans le même esprit : rien d'agressif, de la délicatesse et quelque chose d'apaisant.

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTVodyy8gG98n81K7ZSopk_SDPGlync2G7DEGeiqj4pdxHkYdPa

 

 

 

Voici maintenant une oeuvre de Martine Joatton qui ne figure pas non plus dans l'expo mais se rapproche des travaux présentés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.drawingnowparis.com/Temp/IMG/F_b129b9ffd4b5cab9d885d6d1625da1ab4f0dfb8824c26_330_338.jpg

 

 

 

 Une fois de plus j'ai du recourir à la reproduction d'une "encre sur cartoline" d'Olivier Michel qui dans la galerie n'expose que des "crayon sur papier"....aucun n'est disponible sur Internet.

 

 

 

 

 

 

 

 

  http://patricepantin.com/anciensite/Visuels/150X150/Dessins_de_captivite-150.jpg

 Patrice Pantin expose une "encre sur papier" très proche du travail d'Olivier Michel (ci-dessus) mais là encore je n'ai pu trouvé que des oeuvres plus anciennes dont celle-ci issue d'une série visible sur son (ancien) site.

Encore une "petite" chose, très graphique, on dirait presque une carte à gratter...

 

 

 

 

http://sphotos.xx.fbcdn.net/hphotos-snc7/s320x320/306346_284354794922176_112760132081644_1074758_1493022942_n.jpg

 

 

 

 

 

 

Pour finir voilà un travail d'Antoine Perrot, assez proche d'une des oeuvres que l'on peut voir dans l'expo, les 3 autres étant assez différentes.

 

 

 

 

 

 

 

Le point commun entre tous ses artistes (rappelons que l'expo s'intitule "Autour du dessin"), outre l'usage de techniques mixtes (cotons-tiges, pétales en tissus, feutres sur papier, spray, encre de chine, gouache sur papier, intissé et buvard, crayon sur papier, gommettes sur différents supports, ruban bolduc...), excluant la peinture à l'huile ou l'acrylique, c'est la modicité des formats (rien de plus grand que du 50x60 sauf le 146x146 de Patrice pantin mais on a aussi du 12x15,5) et une sorte de simplicité. L'accrochage donne de surcroit à l'ensemble une belle cohérence.

 

Il faudra patienter un peu pour Rétromobile, je n'ai pas encore terminé mon périple le long de la rue St Claude.

http://medias.slash.fr/main_images/images/000/003/470/JAB-Show2012-view15-2_original-3_feature.jpg?1328628997Galerie frank elbaz, les oeuvres de Jesus Alberto Benitez m'ont scotchées. L'expo s'intitule "Le centre n'est pas un point". Cela aurait pu s'appeler autrement...ce qui est remarquable c'est la juxtaposition de photographies n&b grand format et de petits tableaux "acrylique et ruban", parfois sur simple contreplaqué, qui n'ont à priori rien à voir les unes avec les autres.

J'ai adoré, à égalité. Sur place, un travail comme celui-ci faisait furieusement penser à ce qu'un

 

peintre en batiment aurait pu abandonner sur place à la fin d'un chantier...Du grand art ! 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRiBR-Qu23hvRTZlvJ1v-2L0YMVBG1O0U1PA4UXDsfyhkZ_3-5xSes photographies ne sont pas en reste, avec aussi un côté "chantier" très plaisant. La photo est en fait tronquée. Il manque le haut... Mais c'est tellement difficile de les trouver et plus encore de les copier...

 

Avec le haut l'image est plus parlante...sa manière de photographier  consiste à s'intéresser à des recoins d'arrière cour (par exemple), à priori sans intérêt. Pourtant le résultat est là, d'autant plus impressionnant qu'il a recours au très grand format. Il y a en plus une astuce d'accrochage : les photos sont tirées sur papier puis les "posters" sont fixés avec des pinces puis insérées dans une espèce de cadre flottant...


http://www.fiac.com/files/photo_file_21652.jpg

 

 

 

 

Encore un rebut de peintre en batiment...Je peux enfin dire : Jésus je t'aime !

Finalement si vous n'allez voir qu'une exposition choisissez celle-là...chacun pourra bien sûr se faire son idée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour revenir aux photographes cités dans le 1er article, tous classés, je crois, parmi les "documentaristes", on pourrait presque leur reprocher de faire tous la même chose. Pour illuster cette idée (fausse ?) on peut s'amuser à rapprocher 2 photos de Mitch Epstein et Massimo Vitali qui montrent toutes les deux les tours jumelles d'une centrale nucléaire (voir articles sur ce blog)...

 

Et le salon Retromobile alors ? Dans un documentaire, intitulé La rage, sur la ville de Sanaa au Yémen et ses batiments de sable, Pasolini parle de la force révolutionnaire du passé...c'est tout à fait ce que l'on ressent face aux "belles mécaniques" qui composent la collection automobile de Peter Mulin, essentiellement des "sculptures roulantes" françaises d'avant-guerre.


http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQENJyFqgjzb62hsE5IzgkYtq75hAxMHfwMu2tp25inI8ydwHO5

 

 

Par exemple, fleuron de la collection, l'Hispano-Suiza Type HG-C, réalisée pour André Dubonnet, l'héritier de l'apéritif du même nom...la force révolutionnaire est bien là...

   

 

 

 

 

Une automobile ancienne constitue finalement un des rares moyens de ressusciter concrètement un passé par définition révolu... 

 

 

 


Tag(s) : #Expos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :