Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.modemonline.com/img/_upload/_common/media/path/3085/normal/evanielsen.jpgCe qui m'avait donné envie de voir la première exposition d'Eva Nielsen à la galerie Dominique Fiat, dans le 3ème ardt, c'est son intérêt pour "les lieux ordinaires et abandonnés aux structures géométriques" (Philippe Dagen; Le Monde du 18 avril).

 

Dans ses tableaux d'après photos et croquis, elle recourt, entre autres techniques, à une peinture au couteau assez laide qu'on ne voit plus guère, sinon Place du Tertre.

 

 A cette technique, en général réservée à la partie inférieure de la toile, elle ajoute la sérigraphie, superposant par exemple à ce qui semble être une intersection, un store traité dans un noir et blanc très graphique, placé là où on attendrait plutôt un panneau signalétique.

 

Ailleurs elle ajoute une balançoire rouge également sérigraphiée à un fond "flouté", on devine une maison, des arbres sur un sol traité au couteau.

 

Sur une autre toile on peut reconnaitre des maisons en bois, certaines sérigraphiées en noir et blanc, sur un terrain dévasté qui laisse à penser que Katrina est passée par là.

 

Ces paysages "floutés" rappellent les décors des premières versions d'un jeu vidéo : Flight simulator. Une déception.

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:wohHh-ynYswKZM:http://www.thing.net/~grist/lnd/lettrist/isousa3.jpgRue Bonaparte les galeries abondent. Normal : les Beaux-Arts sont juste à coté.

 

Mon but : la galerie Claude Bernard, rue des Beaux-Arts, qui présente une série inédite de Robert Doisneau.

 

En chemin je m'arrête à la Galerie 1900/2000 qui présente, à travers un choix de toiles de petits formats, des valeurs sûres : Isidore Isou, Jean-Jacques Lebel, etc... 

 

http://artalog.net/_images/event/i_22/img_2244.jpegAutre arrêt, en attendant l'ouverture, à 14h30, de la Galerie Claude Bernard, à la Galerie Di Meo, située dans même rue, où l'on peut voir des oeuvres de Degottex de 1976 à 1978.

 

Ses toiles aux fines rayures horizontales sur fond noir ou gris n'ont pas pris une ride. 

 

Elles respirent la tranquillité mais ont aussi en même temps quelque chose d'espiègle.

 

La reproduction ci-contre ne rend pas bien compte de l'effet produit par les originaux.

 

A la Fondation Henri Cartier-Bresson, une exposition promet un Robert Doisneau inédit "loin de l'humanisme et de la nostalgie".

 

L'exposition de la Galerie Claude Bernard répond elle aussi à ce cahier des charges.  

 

En 1960 à Palm Springs Robert Doisneau réalise une commande pour le magazine Fortune.  


http://www.lepoint.fr/content/system/media/7/201004/90531_doisneauune.jpg

 

Il photographie, dans leur environnement luxueux, sous les palmiers et un ciel toujours bleu, de riches retraités.

 

Doisneau n'hésite pas à montrer des "bribes" d'images, une main tendue vers un téléphone posé sur un guéridon en plâtre à coté d'une piscine, un intérieur désert avec un cochonnet sur la table de nuit et un serpent en tissu vert à pois blancs sur le lit, prendre de la hauteur pour cadrer une piscine, un parking ou un "green" de golf bâti sur le sable, le tout sous un soleil de plomb.

 

http://www.france-info.com/IMG/jpg/doisneau.jpgEffet de la technique argentique les ciels, toujours bleus, s'assombrissent dans les angles. Quoique j'ai eu les mêmes soucis avec mon numérique !

 

Avec la photographie ci-contre on a l'impression d'avoir affaire à un tableau ! Elle fait bien partie de la même série

que celle montrée plus haut.

 

Cette image, et d'autres dans l'expositon, annonce le travail

de Martin Parr intitulé Luxury, qu'on a pu voir au Jeu de Paume ( Planète Parr ).

 

Quant à l'image qui montre un personnage figé à coté de sa piscine où flottent des cygnes gonflables, dans des tons bleutés, elle fait bien sûr penser au photographe Philip-Lorca diCorcia et à sa photographie W Septembre 1999, # 13, qui montre une "bourgeoise" également figée dans l'ombre à coté d'une fenêtre à travers laquelle on peut voir une piscine avec le mari en costume cravate "figé" lui aussi derrière une haie et les deux enfants jouant à coté du bassin. http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ZPoUx5j12aowYM:http://3.bp.blogspot.com/_1aGJ5RVW7hM/SfTRzpRumtI/AAAAAAAACEY/an8s1Z1ynHE/s400/lorca+di+corcia2.jpg

 


 

Juste avant je m'étais arrêté à la Galerie Photo4 qui présentait une exposition 

de photographies en noir et blanc Noir Vertical.

 

http://www.photosapiens.com/IMG/jpg/Noir_Vertical-JCB-30.jpgJean-Christophe Béchet continue de travailler en argentique et montre des images d'une grande variété mais toutes très contrastées avec des noirs profonds.

 

On pourrait croire ces photographies d'un autre âge mais elles viennent  surtout d'autres lieux.

 

JCB est manifestement un grand voyageur même si parfois il se contente de montrer Bruxelles ou...Paris.

 

L'exposition aurait du se terminer le 17 avril, je suppose qu'elle a été prolongée...

 

Toutes ces images ont été rassemblées pour la réalisation d'un livre qui porte le même titre que l'exposition...

 

Une petite dernière pour la route ?

 

http://aziart.net/__oneclick_uploads/2010/03/nv-jcbjp.jpg 

 

 


Tag(s) : #Expos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :