Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.jeudepaume.org/imagesZoom/Serralongue_KosovoFeuArtifice.jpgJe voulais aller voir l’expo du photographe Bruno Serralongue au musée du Jeu de paume mais j’ai fais l’erreur de regarder ses images sur le site du musée et cela a refroidi mon ardeur.

 

Et puis pourquoi sortir ? Grâce à internet le monde n'est-il pas à nos pieds ? Je peux me faire une bonne idée du travail de cet artiste en regardant des reproductions de ses photos sur mon ordinateur...

 

Voilà que je me transforme en nolife. J’ai pourtant passé l’âge…

 

La vérité c'est qu'à tort ou à raison je n'ai d'abord pas été convaincu de l'intérêt de ces images.

 

Serralongue, dont je ne connaissais pas le travail, fait partie de ces photographes qui réfléchissent d'abord, définissent un "cadre opératoire" et seulement ensuite partent faire leurs photos.

 

Pourquoi pas ? C'est une forme de photographie dite conceptuelle.

 

Sa photographie Newborn, Priština, Kosovo, mardi 17 février 2009, Série "Kosovo", 2009, telle que l'on peut la voir sur google, c'est à dire dans un format légèrement plus grand que sur le site du musée, est pourtant intrigante et sa dimension réelle 127,5 x 158,5 cm en fait une image grand format difficile à apprécier sur écran.
En jouant avec le zoom on en perçoit mieux la richesse avec ses personnages floutés, son feu d'artifices et cette inscription énigmatique (pendant une seconde) NROBWEN.
Il faudrait sûrement se creuser la tête un bon moment (et réfléchir aux évènements survenus au Kosovo ces dernières décennies) pour résoudre le mystère mais quoiqu'il en soit cette image nocturne séduit.
D'autres laissent plus perplexes. Il faut dire que ce photographe s'intéresse non à l'évènement lui-même (qui fait l'actualité ici, on l'aura compris, l'indépendance du Kosovo) mais à ses marges.
C'est presque du photojournalisme mais pas tout à fait.
Et maintenant bien sûr j'ai envie de voir l'expo en vrai même si j'ai d'abord eu envie d'aller voir plutôt l'expo Willy Ronis (un "vrai" photographe à l'ancienne, lui...), également présentée sur le site du musée (vite, l'expo se termine le 22 août à la Monnaie de Paris) mais aussi l'expo de William Kentridge (également un inconnu pour moi) pour une série d'images intitulées A Lifetime of Enthusiasm tirées de la  vidéo d'une installation I am not me, the horse is not mine, de 2008 (ça se complique)...

Décidément j'aurais mieux fais d'y aller...par contre de chez vous vous pouvez avoir une discussion en direct assez surréaliste avec Alissa, un avatar ou je ne sais quoi de second life, un peu azimutée... toujours sur le site du musée...ça vaut le détour...pour sortir dites bye ou au revoir sinon elle vous lâchera pas...
Tag(s) : #Expos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :