Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://all-streaming.fr/wp-content/uploads/2009/10/angles_d_attaque1.jpgLe président des Etats-unis (William Hurt) participe à Salamanque en Espagne à un sommet anti-terroriste.

 

Au moment où il va prendre la parole en public sur une place bondée, on lui tire dessus...

 

En général je suis plutôt bon public avec les films où on essaye d'assassiner le président des Etats-unis (!). Avec ceux aussi où sans qu'on veuille nécéssairement le tuer il est l'un des personnages principaux (Gene Hackman dans les Pleins pouvoirs par exemple...).

 

Commençons par les choses qui fâchent... efficace film d'action, Angles d'attaque pêche néanmoins par les invraisemblances  accumulées par le scénario.

Qu'on en juge (Attention spoilers) : les terroristes qui s'en prennent au Président (car vous aviez devinés que c'était des terroristes les coupables non ?) ont conçu un plan d'un machiavélisme achevé qui implique qu'il tuent le sosie du Président et enlèvent le vrai.

Pour se faire ils prévoient de perpétrer deux attentats à la bombe. Cela implique en plus de déjouer la surveillance des services secrets et donc d'éliminer non seulement un grand nombre d'agents mais aussi de rendre inopérationelle leur salle de contrôle...

 

Ne vous faites pas de bile, le scénario et le très astucieux chef des terroriste (Said Taghmaoui, tiens encore lui ! lequel use et abuse de son téléphone portable pour déclencher des tirs ou des explosions) ont pensé à tout...enfin presque !

 

Une belle idée de scénario vient mettre un peu de complexité dans tout ça (comme si ce n'était pas assez compliqué comme ça...) : l'histoire est racontée par l'intermédaire de pas moins de huit personnages. Ainsi ce sont les mêmes quinze minutes qui seront montrées et montrées encore vues et vêcues par deux agents (Dennis Quaid et Matthew Fox (Lost)), une journaliste (Sigourney Weaver (chouette !)), le président, le chef des terroristes, j'en suis à combien là ? seulement cinq il m'en manque trois, ah oui un flic espagnol (Eduardo Noriega), un terroriste (Edgar Ramirez, futur Carlos) et pour finir un américain en vacances (Forrest Whitaker) armé d'une caméra vidéo qui se débrouille pour être toujours au coeur de l'action.... J'espère n'avoir pas fais d'erreur...

 

Tout cela est agrémenté, comme on l'a vu, d'explosions et de fusillades mais aussi de courses-poursuites en voiture et à pied...

 

On a pu aussi voir qu'il y avait du beau monde dans la distribution. NI Harrison Ford ni Bruce Willis, mais quand même.

Pete Travis n'est pas n'importe qui non plus. Il avait réalisé, sur un scénario de Paul Greengrass, la fiction-documentaire sur l'attentat d'Omagh qui avait endeuillé l'Irande du Nord en 1998.

 

On a justement comparé Angles...à 24 h chrono mais aussi à la trilogie Jason Bourne. Pete Travis cependant n'est ni Doug Liman ni Greengrass ce qui explique que sa mise en scène, même si elle est efficace, n'est pas tout à fait à la hauteur du projet.

 

L'attention apportée à certains personnages secondaires, par exemple la journaliste télé (la très jolie Zoe Saldana) qui tient absolument à ajouter des commentaires et répond : simpliste ? quand on lui demande de faire simple...fait néanmoins plaisir à voir...De la même manière le président campé par William Hurt ne manque pas de subtilités.

 

Tous ces acteurs ont du métier et réussissent à donner à leurs personnages une certaine intensité.

 

La vision que l'on peut avoir des choses évolue au fur et à mesure des récits et ce n'est qu'à la fin que l'on parvient à reconstituer entièrement le puzzle. Happy end de rigueur cela va de soi...

 

Filmsactu dit qu'il s'agit d'un bon film du dimanche soir et conseille de le voir...un dimanche. C'est ce que j'ai fais en le regardant cet après-midi !

 

Le film n'avait pas fait trop de bruit lors de sa sortie en 2008. Il n'a fait que 439 726 entrées en France contre 71 037 104 aux USA, ce qui ne semble pas trop mal.  

 

Dand le même genre mais en moins explosif on peut regarder Bataille à Seattle de Stuart Townsen, un réalisateur ...irlandais, sorti l'année d'avant en 2007 et qui se déroule pendant une conférence de l'OMC où se sont invités des milliers de manifestants altermondialistes...

Tag(s) : #Cinéma & DVD

Partager cet article

Repost 0