Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etre amateur de films de guerre ne fait pas de moi un spécialiste même si aux films s'ajoutent quelques livres.
Je ne suis pas de ceux, j'en connais, qui rejouent les grandes batailles du XIXème siècle avec des soldats de plomb ou se demandent ce qui serait arrivé si Napoléon n'avait pas essayé d'envahir la Russie.

L'une de ses conjectures les plus intéressantes concerne la 2ème guerre mondiale : que serait-il arrivé si Hitler avait fait de meilleurs choix, si l'amiral Donitz par exemple avait gagné la bataille de l'Atlantique ?

Le numéro spécial de la revue Historia de mars-avril 1997 consacré justement à la bataille de l'Atlantique permet de répondre en partie à ces questions.

Ainsi d'après Guy Malbosc, s'il avait été écouté plus tôt, l'amiral Dönitz aurait peut-être pu changer le cours de la guerre. En effet il aurait alors disposé de bien davantage de sous-marins et cela aurait pu, peut-être, donner la victoire à l'Allemagne ou tout au moins prolonger la guerre.
Dans ce cas les alliés auraient ils pu maintenir leur effort de guerre suffisamment longtemps ?

J'ai lu quelque part que si les allemands avaient été jusqu'à Bassorah (Irak), ils auraient ainsi pu couper l'approvisionnement en pétrole de la Grande-Bretagne.

Grace au même numéro d'Historia on apprend que les japonais qui disposaient pourtant d'une flotte de 150 sous-marins se sont toujours refusés, malgré les "objurgations allemandes"
, ce qui tout à leur honneur, à prendre pour cible les convois civils alliés dans le pacifique.

S'ils l'avaient fait nul doute que la tâche des alliées aurait été rendue plus diffcile encore.

Dans le même ordre d'idée  Michel Herubel nous apprend dans La bataille de Midway que si les japonais avaient gagné cette bataille, ce qui était à leur portée, les Etats-Unis se seraient trouvés en facheuse posture.
Et il ne faut pas non plus oublier que les sous-marins allemands avaient le champ libre, au début de la guerre en tout cas, pour opérer le long des côtes américaines et on ainsi coulé nombre de navires jusque dans le port de New-York.
Hitler aurait aussi pu se garder d'envahir la Russie...

Toutes ces questions passionnent assez les auteurs de fiction pour que certains d'entre eux, à travers l'uchronie, situent leurs histoires dans un monde où l'axe aurait gagné la guerre (Le Maître du Haut Chateau, Philip K Dick) ou bien les japonais auraient perdus la guerre mais l'allemagne remporté la victoire (Fatherland, Robert Harris). 

 
Tag(s) : #Journal de lecture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :