Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Watchmen est un film sidérant à plus d'un titre.
Tout d'abord l'histoire qui nous est racontée se situe, pour l'essentiel, en 1985, dans une réalité parallèle où Nixon aurait été réélu pendant cinq mandats consécutifs !

C'est ce qu'on appelle une uchronie, les plus fameuses imaginent  une victoire des forces de l'axe (Allemagne, Japon...) pendant la seconde guerre mondiale (par exemple dans Le maître du Haut Château de Philip K Dick, qui, à part ça,  n'est pas ce qu'il a fait de mieux).

On apprend incidemment au cours de l'histoire que c'est grâce à un des super-héros, le Comédien, que Nixon a pu passé à travers le scandale du Watergate (voir le film Les Hommes du Président), qui l'avait en réalité obligé à démissionner.
Le Comédien a tout simplement trucidé les deux journalistes à l'origine de l'affaire : Carl Bernstein et Bob Woodward (qu'on se rassure au dernières nouvelles ces deux là sévissent encore) !


C'est aussi grâce à eux que la guerre du Vietnam est finalement gagnée...


Ces "super-héros" sont vraiment surprenants...

Ils vivent dans un monde où la pendule qui à midi sonne l'heure de l'holocauste nucléaire entre les deux super puissances, a ses aiguilles bloquées sur midi moins cinq. Lorsque l'aiguille des minutes avance jusqu'à moins quatre, l'heure est grave ! 

On apprend comment, dans les années 40, sont vraiment nés les  premiers super-héros :
les Minutemen. Les gangsters utilisant de plus en plus de masques et de déguisements, afin de ne pas être reconnus, pour commettre leurs larcins, des flics "fachos" décident de faire de même pour finir le travail, bâclé, de la justice et donc éliminer les criminels pour lesquels la justice a été trop douce !

C'est vraiment un film jubilatoire, mais qui risque de ne pas être apprécié de tous : l'image du  super-héros en prend un sacré coup ! On est loin ici de Spiderman, même son double "méchant" paraîtrait ici un aimable plaisantin, où des X-men, où les mutants qui veulent en finir avec la "race" humaine ne seraient plus qu'une bande de candides...

Avec The Watchmen on est projeté dans un univers vraiment noir mais "curieusement" pas si éloigné du nôtre..
En outre quand le film commence nos super-héros sont déjà à la retraite, bien qu'ils ne soient pas si âgés que ça. En fait ils ont fait leur temps, la société n'a plus besoin d'eux et même les rejette : on voit même, à un moment, dans un passé pas si lointain une manifestation organisée contre eux...

A l'origine The Watchmen est une bande dessinée de Dave Gibbons. Je ne sais plus si j'ai déjà eu occasion de lire un "roman graphique" de Dave Gibbons. Dans le genre on peut aussi penser à Frank Miller (Sin City) ou Alan Moore (V pour Vendetta) également adaptés au cinéma, avec un certain bonheur pour le premier.

Cela étant dit qui sont les Watchmen ?

D'abord ce sont peut-être des super-héros mais ils n'ont aucun super pouvoir (sauf l'un d'eux j'y reviendrais). Mais ils savent se battre.
Le Hibou II évoque un peu Batman. Sa cape lui permet de voler ou au moins de planer.
Il rend régulièrement visite au Hibou I qui lui a bien l'âge de la retraite. En civil il fait penser à Clark Kent : il est presque aussi empoté. Il passe son temps à essuyer ses lunettes de vue.
On se demande ce que Le Spectre Soyeux II lui trouve ! Ils vont avoir une liaison lorsque LSS II se décidera à quitter le Docteur Manhattan (je reviendrais sur lui) qui la néglige de plus en plus...C'est elle qui sur l'affiche, sexy en diable, annonce qu'elle adore sortir à 3 heures du matin pour faire des bêtises...
elle a une mère ex Le Spectre Soyeux I, une bourgeoise qui trompe son ennui en buvant des martinis...
Rorschach lui arbore une cagoule animée de drôles de taches mouvantes...un chapeau et un imper...les autres Gardiens n'ont jamais vu son visage...
Le Comédien, un hercule, ne sort jamais sans son barreau de chaise vissé dans la bouche...
Le blond Ozymandias a fait son "coming-out", publié un bouquin et s'est reconverti avec succès dans les affaires. Il se vantait de pouvoir attraper une balle au vol.
Seul le Docteur Manhattan dispose vraiment de super-pouvoirs. Il est tout bleu, ressemble au Surfer d'Argent mais il n'a pas de surf. Il n'en a pas besoin : il peut se dématérialiser et se rematérialiser à volonté. Il peut aussi aller se balader sur la planète Mars quand l'Humanité lui tape sur le système.
Il est vrai que les Etats-Unis attendent beaucoup de lui. C'est à un accident nucléaire qu'il doit ses formidables pouvoirs. Et c'est une catastrophe nucléaire qu'on lui demande d'éviter à tout prix...
Tag(s) : #Cinéma & DVD

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :