Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce sentiment diffus d'insécurité, d'impuissance, n'est-il pas encore ressenti aujourd'hui ? Peut-être depuis lors n'a t-il jamais cessé ? Et maintenant avec la Crise Financière ! FG cite Georges Vedel, juriste fameux, à propos du socialisme, censé sortir la France de l'ornière : Le socialisme ne s'est jamais accompagné de la démocratie...dans les sociétés libérales, certes les dirigeants sont naturellement hostiles aux droits sociaux mais ils sont obligés en raison de l'existence de forces de contestation puissantes de progresser dans la réalisation de ces droits..."
En tout cas Françoise Giroud nous met en garde contre l'idéologie : "L'idéologie ce n'est pas ce qui s'exprime dans un article dit d'opinion (de nos jours la presse d'opinion n'existe plus, à part peut-être l'Humanité ?). C'est ce qui infecte progressivement, et finalement à l'insu de celui qui écrit, la relation du moindre fait". 
Pourquoi les ministres sont-ils si heureux de l'être ? "C'est la dilatation du Moi que la fonction provoque".
Déjà à l'époque "l'esprit de dérision est plus répandu que l'esprit d'entreprise", règnent  "le dégoût de son temps et de son pays". Rien de nouveau sous le soleil : "le climat des années qui précèdèrent la Révolution de 89" était le même...
Un peu rebuté au début par le style je ne regrette pas la lecture de cet ouvrage qui curieusement arbore sur sa couverture une citation écrite en petit caractère : "Ici est la rose, Ici tu dois danser". Bientôt, en effet, le parti à la rose sera au pouvoir...
Tag(s) : #Journal de lecture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :