Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai été déconnecté il faut que je recommence....donc je vais faire court parce que ce coup ci je n'ai pas récupéré mon texte.
1) Fais pas ta rosière (Little sister), Raymond Chandler, 1950. Hard-boiled (dur à cuire). Pas facile de choisir parmi les aventures du privé Philipp Marlowe.
2) Epaves, David Goodis, 1952. Hard-boiled encore mais plus poisseux.
3) Les héros s'en foutent, André Héléna, 1951. hard-boiled français à l'époque des double-peine (prison + interdiction de séjour).
4) Plein Soleil (Mr Ripley), Patricia Highsmith, 1956. Une aventure de Tom Ripley le voyou sympathique.
5) Voulez vous tuer avec moi, Fred Kassak, 1970. Encore un français. Y a pas que les ricains ! A fait sa carrière à la TV.
6) Que d'Os, JP Manchette, 1976. Comme pour certains autres pas facile de choisir. Le pape du néo-polar à la française.
7) Nécropolis, Herbert Lieberman, 1977. New-York. 
7) Le crépuscule des flics, Joseph Wambaugh, 1981. Encore du hard boiled californien.
8) Crosskiller, Marcel Montecino, 1988. Une histoire de (vrai) tueur en série qui n'en a rien à battre du satanisme et autres rituels mais rassurez-vous c'est un authentique psychopathe...Les flics de Montecino ne sont pas si différents des flics de Wambaugh.
9) Les racines du mal, Maurice G Dantec, 1995. Au début c'est un polar et à la fin c'est dela science-fiction.
Et pour la peine un onzième (mais je n'arrive pas à remettre la main dessus j'ai du le prêter, livre prêté jamais ne revient...), Le combat pour l'ïle, John D Mc Donald, 1988. Le seul Mc Donald qui vaille. Oubliez Patricia et Ross.
Tag(s) : #Polars

Partager cet article

Repost 0