Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On croyait être mal barrés, nous autres qui appartenons aux générations nées après 1955, mais il y a finalement une raison au moins d'espérer. Certes nous allons devoir travailler jusqu'à 70 ans mais on apprend grace au Monde sorti samedi dernier qu'après 40 ans on devient de plus en plus heureux et que cela culmine entre 65 et 70 ans. Pourvu qu'on arrive jusque là ! Je savais déjà qu'après 40 ans l'organisme secrète moins de je ne sais quelle substance anxiogène. Et moi qui ait 45 ans je peux témoigner qu'effectivement je suis moins sujet à  la déprime par exemple qu'auparavant. Mais de là à penser que le bonheur (contrairement à la valeur) attend le nombre des années...
Donc jusqu’à 40 ans on est de plus en plus malheureux, ensuite ça s’inverse : on est de plus en plus heureux.
C'est une très bonne nouvelle parce que ce qui tout aussi certain c'est que financièrement, donc matériellement, ce sera très dur. Nous serons même, dixit le sociologue Louis Chauvel, des "serial victims"." Après le chomâge et les bas salaires", nos retraites seront rachitiques. On sera super heureux mais sans le sou ! Quand on dit que l’argent ne fait pas le bonheur !
Tag(s) : #Lu dans la Presse

Partager cet article

Repost 0