Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au moment où Donald Trump et Kim Jong-un se menacent mutuellement, voilà sans doute une lecture utile.

Je l'avais déjà dans ma Pal (pile à lire) mais c'est le dernier numéro de Guerres & Histoire (encore ?) et son dossier "Guerre froide 1975-1985. Qui aurait gagné la bataille d'Europe ?" qui m'a décidé à lire séance tenante La Troisième Guerre mondiale (1978).

G & H suggérait aussi de lire Tempête Rouge de Tom Clancy.

Soi-disant écrit à chaud "moins de deux ans après la fin de la Troisième Guerre mondiale", l'ouvrage se propose de répondre à des questions simples : Que s'est-il passé et pourquoi ? Qu'aurait-il pu arriver ? Pourquoi n'est-ce pas arrivé ?

Max Brooks a sûrement du le lire avant d'écrire World War Z, une histoire orale de la Guerre des Zombies, (mal) adapté au cinéma par Mark Forster avec Brad Pitt. 

Le Général Sir John Hackett qui fut commandant en chef du groupe d'armées-nord de l'Otan s'est adjoint les services de six co-auteurs dont quatre hauts gradés... 

Particulièrement réussi le premier chapitre, intitulé "A l'aube du 4 août : les premiers coups", nous plonge au cœur des combats juste au moment où l'avant-garde d'un corps d'armée soviétique traverse la frontière entre les deux Allemagnes. Avec ses chars légers Sheridan, leurs missiles Shillelagh et ses véhicules porteurs de missiles antichars Cobra, le 11ème régiment de cavalerie blindé du 5ème corps d'armée US doit faire face aux T-72...Ils ne sont pas les seuls en première ligne.

Avec le chapitre suivant "Le monde en 1984" le récit devient plus aride, à moins bien sûr d'être féru de géopolitique, mais reste teinté d'une discrète ironie que l'on attribuera à la nationalité britannique des auteurs.

On sait que la troisième guerre mondiale n'a pas eu lieu - et encore moins la world war Z - mais pour ce qui est de la première, on sait aussi que cela a parfois été à un cheveu. Par exemple quand l'officier soviétique Stanislav Petrov a refusé de croire son système informatique qui annonçait une attaque de missiles américains contre l'URSS.

En réalité si un tel livre "aurait pu" être écrit cela signifie d'abord qu'il est resté quelqu’un pour l'écrire, du papier pour l'imprimer, un éditeur pour le publier et des lecteurs pour le lire ! 

Autrement dit on sait déjà que cette Troisième Guerre mondiale n'a pas eu les conséquences qui faisait dire à Einstein : "Je ne sais pas comment on fera la Troisième Guerre mondiale, mais je sais comment on fera la quatrième : avec des bâtons et des pierres."

C'est tout de même un peu rassurant...

Tag(s) : #Lecture en cours

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :