Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ouvrage de Bénédicte Chéron, publié en 2012 aux éditions du CNRS, n'est pas une biographie du cinéaste, romancier et ancien cameraman de l'armée mais une présentation, entre fiction et histoire, du réalisateur de la 317ème Section. 

Les travaux de l'auteure portent sur la relation entre l'image, la mémoire et l'histoire, sur les guerres d'Indochine et d'Algérie ainsi que sur la représentation du fait militaire et guerrier.

C'est sans nul doute à Pierre Schoendoerffer et à la 317ème Section que je dois mon "goût de la guerre", moi l'antimilitariste qui a tout fait pour échapper au service militaire. A l'époque c'était une victoire contre la société !

En fait je suis toujours, dans une certaine mesure, antimilitariste. Armée et police sont un mal nécessaire. Ce qui m'intéresse c'est l'histoire des guerres - les guerres dans l'histoire - et, comme Bénédicte Chéron, la représentation du fait militaire et guerrier au cinéma et dans la littérature.

Tag(s) : #Journal de lecture

Partager cet article

Repost 0