Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après La "drôle de guerre" (cf chronique sur ce blog), voici Maquis noirs et faux maquis 1943-1947 de l'historien Fabrice Grenard, publié quatre ans avant en 2011.

L'auteur abordait alors un sujet moins vaste mais assez peu traité : à côté de maquisards authentiques, des individus aux passé trouble ont, à partir de 1943, sous l'occupation, rançonné l'habitant et fait régner leur propres lois.

S'inscrivant dans un contexte particulier lié à l'effondrement de l'Etat et à une certaine confusion entretenue par les pratiques illégales de la Résistance, le développement des faux maquis dans les mois précédant la Libération provoqua dans certaines régions désordre et chaos, réveillant le souvenir ancien des bandes de pilleurs éculant les campagnes.

Ces bandes avaient globalement disparu depuis le début du XIXe siècle grâce à l'affirmation de l'Etat et de ses instruments, destinés à maintenir l'ordre sur l'ensemble du territoire : police, gendarmerie....

Partager cet article

Repost 0