Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les lectures d'été commencent tard cet année, comme l'été lui-même qui tarde à s'installer.

Les années rouge et noir de Gérard Delteil démarrent en mai 1942 par une visite de Pétain à la Compagnie des machines Bull. La drôle de guerre, ma précédente lecture, se terminait comme il se doit en juin 1940...

Gérard Delteil trouve toujours le mot juste et sa narration est sans faille mais son écriture ne "pulse" pas. Sans jamais négliger la nécessité d'accrocher le lecteur, il a tout de même des messages à faire passer...

Ses personnages peuvent être parfois un peu archétypaux. Mais raconter, finalement en peu de pages, 50 ans de vie politique, syndicale, etc, ce n'est pas évident.

Finalement j'avais préféré 2011 où il imaginait que la crue centenale de la seine avait lieu.

Il faut dire surtout qu'après avoir vu l'exposition Beat Generation je me suis replongé dans Sur la route ou Junky et chez Kerouac et Burroughs évidemment le style prend le pas sur le reste. La comparaison ne pouvait pas être favorable à GD.

Tag(s) : #Journal de lecture

Partager cet article

Repost 0