Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lecture en cours

Il aura fallu attendre 80 ans pour que ce livre soit enfin traduit en français. Il faut sans doute remercier l'actuelle commémoration du premier conflit mondial. L'originalité de ce texte

transparait dès la première vignette : l'auteur se met en scène sur son porche à côté de sa femme et échange avec elle sur le livre et sur le sens qu'il souhaite lui donner. Il est dès l'abord clair qu'il s'agit de mettre en lumière la cruauté et l'absurdité de la guerre. A travers la forme fragmentaire que William March a choisi c'est sa volonté de donner la parole à tous les hommes de sa compagnie qui s'exprime. Cela fait 113 soldats et autant de chapitres.

Tag(s) : #Journal de lecture

Partager cet article

Repost 0