Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lecture en cours

On a beau être plutôt polar, on peut parfois se laisser envoûter par les sirènes du thriller. A sa sortie en 1994 L'empire du mal, premier roman d'Allan Folsom, a été présenté comme un "véritable coup de tonnerre dans le monde du thriller" et on a comparé l'auteur, sans doute un peu vite, à Follet, Ludlum ou Le Carré.

J'aurais peut-être du me méfier d'un tel titre (qu'on retrouvait dans la bouche d'un certain Ronald Reagan) mais j'avoue avoir été séduit par la couverture signée Beksinski.

A ma décharge, le 4è de couv' mentionne l'existence d'un organisation secrète qui "vise à la restauration du nazisme sur fond d'expériences médico-chirurgicales inédites...". Comment résister ? Je n'ai lu que 90 pages (sur 700) et jusqu'à présent aucun nazi ne se manifeste. En revanche "un chirugien américain (Paul Osborne) retrouve par hasard à Paris l'assassin de son père tandis qu'un "détective génial et anticonformiste enquête pour Interpol sur 7 cadavres sans tête, découverts en divers points du monde...".

Pour le moment ce n'est pas excessivement palpitant mais le livre se lit plutôt agréablement et dégage un parfum eighties/nineties qui lui va bien. Certains internautes signalent qu'il aurait gagné à être un peu plus court. On verra bien.

Tag(s) : #Journal de lecture

Partager cet article

Repost 0